Secret of Elements

Les playlists Electro

electro

Electro - 14/06/18 -

2
J'aime partager

Secret of Elements

Death Cab for Cutie - I Will Possess Your Heart | 00:00:00
Poni Hoax - I Shall Take It Anyway | 00:08:00
The Black Keys - Psychotic Girl | 00:12:30
Mick Harvey - Bonnie & Clyde | 00:16:31
Thom Yorke - Black Swan | 00:20:20
Ane Brun - The Light From One | 00:25:00
Sufjan Stevens - Concerning the UFO sighting near Highland, Illinois | 00:29:51
The Cinematic Orchestra, Roots Manuva - All Things To All Men | 00:31:40
Apparat - Useless Information | 00:41:52
Quantic - Time Is the Enemy | 00:45:50
Turbostaat - Harm Rochel | 00:49:24
Tocotronic - Aber hier leben, nein danke | 00:51:52
Yeah Yeah Yeahs - 10 x 10 | 00:56:36
Tom Waits - 16 Shells From A 30.6 | 01:00:00


Amis du son, "Avis au bon son"

 

Le label InFiné à encore frappé avec un artiste que sort du commun.

 

Nous vous présentons Johann Petzold du groupe Secret of Elements.

 

Un mélomane qui a appris à jouer de 6 instruments tout seul pendant que nous étions encore entrain de jouer aux Legos Harry Potter.

 

En 2009, il participe à la production de l'album Versus de Carl Craig et sort un premier album intitulé Minds.

 

En 2015  son second album Schizophrenia sort sur son propre label Gleichklang Recordings 

 

Depuis 2017 Johann est très productif comme le montre son compte Soundcloud. Il nous livre une musique sensible, expérimentale et parfaitement maitrisée.

 

Récemment son dernier album Odesea,  sorti en 2018  tourne en boucle dans notre salon.

 

Nous sommes très fiers de pouvoir vous présenter un artiste aussi complet, à toi de jouer Johann !

 

- Le premier album ou single que tu aies acheté et ton premier concert ?

 

Je suis presque sûr que mon premier album était « Blümchen - Verliebt » et mon premier single « Blümchen - Herz an Herz » (dieu me pardonne)et j’ai participé à mon premier concert payant avec mon ancienne copine : le groupe était « Sophia » pour la tournée de l’album « People are like seasons »

 

- Quel morceau as tu honte d’aimer en ce moment ?

 

Haftbefhel - ich rolle mit meim besten...

 

- Plus sérieusement, quel est le ou les albums qui t’ont le plus marqué ?

 

Hmm… C’est compliqué… entre la musique punk et le heavy metal de ma jeunesse qui ont été une partie qui a marqué ma personnalité de manière intransigeante. Je retrouve mon âme émotionnelle et pensive à travers l’album « Amnesiac » de Radiohead. Je me souviens avoir fait un voyage vers la Roumanie avec des délinquants qui avaient un problème avec la société (ou c’était la société qui avait un problème avec eux.)

 

Il me restait peu de temps avant la fin de l'école et ce "Adventure Tour with problem kids » était ma dernière chance… Quelqu’un m'a donné l'album "Amnestic" et c'était la seule musique que je pouvais écouter à cette époque. C’était mon premier contact avec la « Pensive music ».

 

-Peux tu nous dessiner quelque chose ou t'as une histoire drôle à nous raconter ?

 

Une histoire amusante… Hmm… Le problème est que je ne suis pas vraiment drôle (peut-être parce que je suis allemand 😉 ) mais je vais tenter quelque chose : sais-tu que j’ai fais un rite d’initiation au Pole Nord avec les esquimaux ? Non ? Moi non plus. Mais Wikipedia, lui, le sait. Wikipedia y croit. J’essaye d’y supprimer, mais Wikipedia le sait bien mieux. Peut-être qu’un jour je serais même le premier homme sur la lune. D’ailleurs, c’est impossible de supprimer l’article Wikipedia sur la personne entant que propriétaire de ma propre personnalité. J’ai essayé plusieurs fois déjà mais Wikipedia me dit que je dois lui donner une preuve que je n’existe pas. Un job de psychiatre peut-être. Hahahaha… Non ? … Bon…