Sinaï Dj

Les playlists Electro

electro

Electro - 05/04/18 -

1
J'aime partager

Sinaï Dj

L.u.c.a. - Echo 1 [Dolly Records] | 00:00:00
Juju & Jordash - Time Slip [Real Soon Records] | 00:02:21
The Dead Rose Music Company - Faith [Let’s Play House] | 00:06:09
Stefano Ghittoni - Tribute (Ocean of Sounds) [Schema] | 00:10:15
Antoni Maiovvi - Exits [Royal Athlete] | 00:14:00
Future Beat Alliance - Lost Souls [Subwax Excursions] |00:18:22
Jad & The Ladyboy - Cactus Plants Spike You (Jad Spiked The Punch Version) [Centre Source Records] | 00:22:10
Incognito - Get Into My Groove (Jazzanova Re-Groove Mix) [Jazzanova Compost Records] | 00:28:02
The Detroit Experiment - Think Twice [Planet E] | 00:32:52
José Padilla - Day One (Telephones Remix) [International Feel Recordings] | 00:38:15
Pépe - Rainfall (Pts I & II) [Lobster Theremin] | 00:42:30
John Daly - One More City [Secretsundaze] | 00:47:23
Doms & Deykers - No Life On The Surface (12’’ Version) [Dolly Records] | 00:52:42


Mireille, j'ai envie de me trémousser ce soir. Je veux breaker sur de la funk, faire quelques moulinets sur de la disco comme John Travolta ou encore tester mon accent italien sur du Italo...

 

Tout un programme, tu vois?

 

Je connais le Disc jockey qu'il te faut : Sinaï Dj

 

Membre du collectif Parallele, il est également co-fondateur de l’association PRISME. Fervent défenseur du bon son, il connaît toutes les musiques qui te feront poser ton verre pour rejoindre la piste de danse.

 

Tu as déjà pu l'entendre officier dans l'arène du Livestation pendant les happy-hours ou encore au Terminal.

 

Un grand Artiste, comme on les aime ma chère Mireille.

 

- Explique-moi« Sinaï  Dj » en quelques mots.

 

Ianis à l’envers, ça te donne Sinaï 😉

J’ai commencé à mixer en septembre 2012, j’ai jamais changé de nom depuis ! J’aime toucher à un peu toutes les esthétiques qui me font plaisir, tout en gardant une certaine cohérence bien sûr. House, Techno, Electro, Funk, D&B, Disco, IDM, Breakbeat, Italo, Synth-Wave, je me perds souvent à vouloir écouter un peu de tout ! C’est surtout ça le plus agréable, c’est que depuis 6 ans, j’ai découvert énormément de choses, et que chaque année, au gré des nouvelles rencontres avec PRISME et le boulot, j’en découvre toujours autant !

 

- Le premier album ou single que tu aies acheté et ton premier concert ?

 

Sans mensonge, j’ai très peu acheté d’album quand j’étais gamin haha. J’étais un téléchargeur compulsif, à traîner sur Limewire et eMule.

 

Mon premier concert, c’était avec ma famille à Montbrison, là où j’habitais à l’époque. On était allés voir Mickey 3D dans la petite salle de la ville, Mickael Furnon et les autres membres sont tous originaires de là-bas !

 

- Quel morceau as-tu honte d’aimer en ce moment ?

 

J’ai des copains musi-nazi qui auront sûrement honte pour moi ! Je suis archi fan de Paul Woolford, il a sorti un tube en 2014, Untitled (Call out Your Name) avec un clip complétement barré, je vous laisse apprécier 😉 

 

- Plus sérieusement, quel est le ou les albums qui t’ont le plus marqué ?

 

Sans aucune hésitation, c’est Play de Moby ! Je l’ai écouté excessivement quand j’étais gosse, je piquais l’album à ma sœur et l’écoutais en boucle sur mon Walkman, dans le train ou pendant les trajets en voiture pour aller voir mon père.

 

Plus actuel, les Ilian Skee Series sur Ilian Tape avec les productions de Skee Mask. Un tueur, le mec pose une vraie atmosphère avec des sonorités archi travaillées, et une bonne rythmique taillée pour les scènes !

 

- Peux-tu nous dessiner quelque chose ou t'as une histoire drôle à nous raconter ?

 

Une des plus drôles, c’est la fois où j’étais serveur au bord du lac Léman, que je faisais le quek’ avec mon plateau et qu’avec un coup de vent j’ai fini par le foutre dans la gueule d’une vieille… C’était ma dernière saison en restauration haha. Mes potes savent que c’en est une parmi beaucoup d’autres !